Démarrage étoile / triangle d’un compresseur air comprimé

 

Application : 

L’ appel de courant lors du démarrage d’un moteur peut provoquer des chutes de tension se traduisant par, le vacillement de l’éclairage d’un local ou encore le déclenchement des sécurités électriques. Afin de limiter cet appel de courant important, on réalise un démarrage étoile / triangle. La commutation entre le couplage étoile et triangle s’effectue automatique à l’aide d’une temporisation.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT (simplifié) : 

L’obtention d’un démarrage étoile triangle passe par l’alimentation en étoile d’un moteur triphasé prévu pour être alimenté normalement en triangle. Chacune des bobines élémentaires du moteur se trouve alors alimentée sous tension réduite. L’appel de courant au démarrage est donc lui aussi réduit dans les même proportions.Après avoir atteint une certaine vitesse, ou après qu’un certain temps se soit écoulé, le moteur est couplé en triangle. Il est maintenant alimenté sous sa tension nominale et fournit donc son couple nominal.
Pour éviter le couplage simultané étoile / triangle, ayant pour conséquence un court-circuit, nous placerons un verrouillage mécanique entre les contacteurs et aussi un verrouillage électrique dans le circuit de commande.

Revêtement cuves air comprimés

Peinture extérieure : 

Les réservoirs peints sont préconisés dans la plupart des cas, lorsque le réservoir d’air n’est pas soumis à des conditions climatiques extrêmes et que l’air parfaitement propre n’est pas une condition préalable obligatoire. La peinture permet de garantir la protection contre la corrosion extérieure.

Galvanisation : 

La galvanisation est destinée à protéger l’acier contre la corrosion. Le process en lui-même est simple : le réservoir est entièrement submergé dans un bain de zinc liquide. Par conséquent, le revêtement en zinc adhère parfaitement à l’ensemble de la surface du réservoir, garantissant ainsi une protection parfaite de l’acier.

Vitroflex : 

Ces réservoirs pour air comprimé sont revêtus à l’intérieur d’émail vitrifié, ce qui les rend résistants à l’eau et à la vapeur. La fiabilité totale de ce genre de traitement est le résultat d’une composition inorganique et du lien créé entre l’émail et la surface en métal. Une fois cuit à 850 °C, l’émail n’absorbe plus l’eau et protège entièrement le réservoir contre la corrosion. La partie externe des réservoirs vitroflex est peinte.

Inox 304 316 … :

L’inox est un métal constitué de divers éléments d’alliage. Le principal élément d’alliage est le fer (plus de 50%), c’est la base de l’acier inoxydable.

Les autres éléments ont également leur fonction propre : le nickel assure la stabilité et la solidité, le chrome la résistance à la rouille et le molybdène une résistance supplémentaire à la rouille dans des conditions extrêmes comme des endroits fortement pollués.

Il existe 2 types importants d’Inox : lnox 304 dans lequel le nickel et le chrome sont additionnés, et l’Inox 316 dans lequel on a également ajouté du molybdène (2 à 3%) pour une résistance à la corrosion supplémentaire. Les 2 types apportent une fine couche d’oxyde de chrome et éventuellement d’oxyde de molybdène comme protection anti-rouille. Ce film d’oxyde de chrome se forme spontanément par une exposition de l’acier inoxydable à l’air et forme une dure couche qui protège le métal contre la rouille.

Les produits en Inox 304 : sont utilisables à l’intérieur et à l’extérieur, mais ne doivent pas être posés dans une atmosphère polluée (Zone industrielle, portuaire, piscine, industrie chimique, étable et..).

Le lieu de votre projet doit être situé à plus de 50km des cotes et le taux d’humidité doit rester faible.

Les produits en Inox 316 : sont utilisables en milieux agressifs (bord de mer, piscine etc).

Mais attention, ceci n’exclut pas l’apparition de quelques points de rouille si votre garde-corps n’est pas entretenu régulièrement (surtout en milieux chlorés et iodés, ou si les produits sont exposés à des fortes intempéries)

Dans des environnements à haute teneur en acide chlorique ou en acide chlorhydrique ou proches de la mer, le risque de rouille persiste pour l’inox 304. Ceci est encore renforcé par la présence de sable, de vent et d’une haute humidité de l’air.

Le molybdène supplémentaire présent dans l’Inox 316 offre une meilleure protection.

 

Dimensionnement : cuve air comprimé

Il n’y a pas de règle absolue car certaines applications nécessitent des réservoirs d’air plus grands en fonction des process.
En revanche, deux règles générales peuvent vous aider à faire le bon choix:
• La capacité de votre réservoir d’air doit représenter au moins 1/4 de votre débit d’air libre exprimé en m3 /min.
• Calculez la capacité en partant de la puissance du moteur du compresseur :
Puissance moteur en ch x 30

Exemple: si vous installez un compresseur à vis de 10ch, la capacité de votre réservoir doit être de 300 litres.
Choisir la bonne taille pour votre réservoir d’air offre les avantages suivants pour le fonctionnement de vos compresseurs:
• Optimisation des temps de marche à vide
• Fonctionnement plus souple de l’installation
• Diminution du nombre de démarrages

Source : 

Ou acheter :    

Types et choix : sécheur air comprimé

L’air atmosphérique aspiré par un compresseur contient toujours de la vapeur d’eau.

La propriété hygroscopique de l’air varie en fonction de sa température. Plus la température de l’air est élevée, plus sa capacité à contenir de l’eau est élevée.

La température de l’air en sortie compresseur étant élevée, par conséquence son taux de rétention d’eau est élevé.

La vapeur d’eau contenue dans l’air comprimé se condense dès que la température diminue (commencement après le compresseur, due à l’arrêt d’apport de chaleur par effet « joules »).

Ensuite, le refroidissement de l’air comprimé dans le réseau, entraîne la formation en quantité considérable de condensats dans les tuyauteries du réseau air comprimé et aux points de consommation. D’ou la nécessité d’utilisation d’un sécheur.

SÉPARATEUR CYCLONIQUE :

Les séparateurs cycloniques sont conçus pour éliminer 100% des liquides présents dans l’air comprimé.

Ils sont utilisés pour protéger les installations de traitement d’air (filtres, sécheurs,…) de la présence de non condensables (eau/huile) néfastes pour leur bonne efficacité.

Mini sécheurs :

Spécialement conçu pour les applications intermittentes et/ou de faibles débits le mini sécheur procure un point de rosée très bas (Valeur typique de -40°C).

L’air est séché durant son passage au travers d’un lit de dessicant dont la fonction est de capter les molécules de vapeur d’eau. Le dessicant possède un indicateur colorimétrique exclusif d’indication de saturation. Ce changement de coloration permet de déterminer avec précision le moment du remplacement de la charge de dessicant.

Précautions d’utilisation : L’air entrant dans le sécheur ne doit pas contenir d’huile ou d’eau sous forme liquide. Les liquides détruisent la structure des perles de dessicant.

Détente directe :

Les sécheurs d’air comprimé par réfrigération (détente directe) permettent d’obtenir un point de rosée de +3°C sous pression, convenant à la majeure partie des installations industrielles.

Masse thermique :

La masse thermique permet d’emmagasiner le froid et de le restituer selon la demande. On optimise ainsi le fonctionnement du compresseur et de ce fait la production de froid.

– un point de rosée toujours stable à +3°C même avec des débits variables

– une économie d’énergie inégalée

– une durabilité record

Adsorption (alumine activée – tamis moléculaire – …) :

Les dessicant pour sécheur air comprimé à adsorption utilisent le principe de la rétention des molécules d’eau à la surface d’un solide (dessicant).

L’adsorption des molécules d’eau ne modifie pas l’état du dessicant.

L’adsorption est un phénomène réversible. La régénération – par balayage d’air sec ou par apport calorifique – rend le dessicant utilisable à nouveau.

3 familles de dessicant sont principalement utilisées pour le séchage de l’air comprimé : Les alumines, les tamis moléculaires et les gels de silice.

En délivrant un point de rosée sous pression de -40°C, ils protègent efficacement la majorité des process industriels y compris les installations dont les réseaux extérieurs sont exposés au gel.

refroidisseur final :

Les réfrigérants finaux à air permettent de pré-refroidir l’air comprimé issu du compresseur et ainsi condenser une partie des vapeurs d’eau saturante présentes dans les réseaux.

A membrane : 

Les sécheurs air comprimé à membranes sont conçus pour les réseaux d’air comprimé de faibles débits nécessitant un point de rosée sous pression entre +3 et -40°C.

Ces sécheurs sont entièrement statiques. Ils fonctionnent sans alimentation électrique et ne génèrent pas de condensats. Leur encombrement très réduit les rend particulièrement aptes à être installés à l’intérieur des machines de production.

Ils sont parfaits pour assurer la fonction de sur-séchage en bout de ligne pour des équipements nécessitant un point de rosée plus bas que la qualité d’air générale du site

Attention : qualité d’air minimale demandée à l’entrée des sécheurs à membrane : Filtration 0,01µ et 0,01 ppm, pas de condensats liquides.


Vendu ici :    

Bienvenu dans votre monde digital

Bienvenue sur mon-hub.com

votre couteau suisse du monde numérique

Simplicité et efficacité !


Rien n’est permanent, sauf le changement. de Héraclite d’Ephèse

Rien n’est permanent. Le changement est inévitable. Alors, accueillez-le avec bienveillance et sérénité. de Dominique Glocheux

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge. de Winston Churchill

La vie est une aventure audacieuse ou rien du tout. Faire face au changement et se comporter comme un esprit libre en présence du destin est une force invincible. de Helen Keller

Chaque difficulté porte en elle le germe d’un avantage équivalent ou supérieur. De Napoléon HILL

Vivre c’est changer – voilà la leçon que les saisons nous enseignent. de Paulo Coelho

Très souvent, un changement de soi est plus nécessaire qu’un changement de situation. de Benson

La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. de Jacques Salomé

La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment danser sous la pluie. de Sénèque

Changer n’est pas devenir quelqu’un d’autre, c’est devenir qui on est et l’accepter. de  Jacques Salomé

Pendant des années j’ai attendu que ma vie change, mais maintenant je sais que c’était elle qui attendait que moi je change. de Fabio Volo

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. de Sénèque

Puisqu’on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. de James Dean

On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-même.  de Andy Warhol